Google rend hommage à la première « reine des maths », Maria Gaetana Agnesi

Google rend hommage à la première « reine des maths », Maria Gaetana Agnesi

DOODLE – Il y a 296 ans, naissait l’Italienne Maria Gaetana Agnesi, considérée comme la première femme du monde occidental à s’être fait connaître dans le domaine des mathématiques. Un doodle lui est consacré ce vendredi.

M.G. – Le 16/05/2014 – BFMTV
La mathématicienne Maria Gaetana Agnesi à l'honneur dans un doodle (Capture d'écran Google)

La mathématicienne Maria Gaetana Agnesi à l’honneur dans un doodle (Capture d’écran Google)

1 / 1

Qui est donc cette femme à laquelle Google rend hommage ce vendredi dans un doodle? Il s’agit de l’Italienne Maria Gaetana Agnesi, considérée comme la première femme du monde occidental à s’être fait connaître dans le domaine des mathématiques.

Née à Milan le 16 mai 1718, dans une riche famille de marchands de soie, Maria Gaetana Agnesi est une mathématicienne, auteur d’un traité d’analyse mathématique renommé pour sa clarté et l’unité de sa méthode.

Enfant prodige et dévotion religieuse

Enfant prodige, elle parle à treize ans l’italien et le français, et apprend le latin, le grec, l’hébreu, l’espagnol, l’allemand. L’année suivante, sous l’impulsion de son père qui tient salon, elle y présente des exposés sur les sujets philosophiques les plus complexes.

Les apparitions publiques se faisant plus rares, la jeune surdouée entre dans une sorte de retraite et se consacre à la dévotion et à ses études. C’est à l’âge de trente ans que Maria Gaetana Agnesi publie son œuvre principale et de référence les Institutions analytiques. Publié en deux volumes, ce traité d’algèbre et d’analyse remarquablement détaillé et systématique contient des développements relativement nouveaux sur des domaines comme les calculs différentiel et intégral.

L’accueil de l’ouvrage est tel que, le pape Benoît XIV la nomme à l’université de Bologne, mais elle n’y enseignera jamais.

Son père meurt en 1752, laissant la famille endettée. Maria Gaetana Agnesi se consacre alors aux œuvres caritatives et à l’étude religieuse. Directrice d’un hospice, elle y meurt en 1799, à 80 ans.

Oeuvre mathématique de Marie Gaetana Agnesi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sorci%C3%A8re_d%27Agnesi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s