Les leçons de mathématiques à l’oral du CAPES

Proposition de plan et références bibliographiques

/!\ Une nouvelle version corrigée a été publiée sur CBMaths /!\

SOMMAIRE :

Téléchargement en format PDF : leconcapes2011.pdf

Lire le document sur Scribd

Publicités

22 réflexions sur “ Les leçons de mathématiques à l’oral du CAPES ”

  1. Cher Clément,
    C’est excellent! Avez vous fait une publication  »physique » de vos leçons?

    1. Bonjour,
      Il n’y a pas de publication papier pour ce document. Si vous voulez la faire, n’hésitez pas à contacter l’imprimeur le plus proche de chez vous qui vous fera une version papier reliée (j’en ai eu pour 50€ pour une édition papier reliée).

    1. Bonjour Priscillia,

      Je ne vois pas d’exercices en page 205 (sur le produit scalaire ?). Peux-tu préciser l’énoncé ?

      Merci
      Clément

      1. bonjour,
        je ne comprend pas la partie relation et equation trigonométrique
        avec les a et les b

        merci

      2. D’accord ! En fait, c’est une démonstration du fait qu’on peut utiliser le produit scalaire pour démontrer les formules cos(a+b) et sin(a+b).

        Elle est développée dans la leçon 32 : Trigonométrie à la page 226.

        Clément

  2. salut
    il y a une faute pour la fonction 8 page 365
    et une ds la proposition p 366 (en – l’infini)
    merci

  3. Bonjour Clément,
    j’aime bcp le contenu de vos leçons. Ce document, imprimé, est il accepté en biblio perso à l’oral du CAPES?
    Merci d’avance,
    Veljko Askovic

    1. Bonjour,

      Malheureusement, ce document n’est pas accepté lors de l’examen final de l’oral du CAPES comme tout document sans ISBN et relatif à la préparation de l’oral du CAPES.

      Mon document sert comme base pour construire les leçons et permettent de faire quelques fiches. Par contre, il est conseillé de compléter à sa guise les leçons proposées, certains sont TOTALEMENT incomplètes (Théorème de Thalès par exemple)

      Clément

  4. Bonjour,
    Page 321, Remarque 42.2: limite d’une suite en moins l’infini, avec schéma explicatif.
    Comme le confirme la définition de la leçon précédente, une suite réelle est une application de N dans R. Il me semble donc que cette remarque 42.2 n’a aucun sens !
    Rassurez-moi: vous avez écrit ça un jour d’hiver où vous étiez grippé avec 40 de fièvre!

    1. Bonjour Georges,

      Merci pour ce rapport d’erreur…

      Je pense plutôt que c’est une erreur de recopie (un + se transforme en -) que je n’ai pas vu lors de la relecture finale…

      Clément

      1. Ok, mais en plus de cette erreur de signe, il faudrait aussi revoir les titres des figures 42.1 et 42.2. Au lieu de « Limite infinie d’une suite (en + l’infini) » et « Limite infinie d’une suite (en – l’infini) », il faudrait avoir « Limite infinie positive d’une suite » et « Limite infinie négative d’une suite ».
        On n’est pas simplement dans l’erreur de frappe portant sur un signe + remplacé par un – ! Tel qu’elle est présentée actuellement cette page donne vraiment l’impression qu’on parle de limite d’une suite en « moins l’infini ».

        Georges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s